Je vibre... donc je suis

 Il est difficile d’expliquer ce qu’est la vie, mais une de ses caractéristiques est que partout où il y a la vie il y a vibration… Toute création est vie, toute vie est énergie, toute énergie est vibration, nous retrouvons donc la vibration dans tout ce qui nous entoure et en nous-même. De l’inanimé à l’animé. Du caillou à l’être humain.

Chaque être vibre à sa propre intensité et cette vibration n’est bien sûr pas figée. Elle fluctue selon les émotions ou les épreuves qui nous traversent, les paysages ou les objets qui nous entourent (puisqu’ils ont une vibration qui nous influe également) et bien sûr selon l’évolution personnelle de chacun.

On mesure la fréquence vibratoire grâce au pendule et à l’échelle de Bovi.

 

Un taux vibratoire élevé vous permet de maintenir une bonne santé, le calme intérieur et du discernement. Vos vibrations sont légères ou intenses et vous les percevez par un état d’âme heureux. D’ailleurs chacun comprend la signification des expressions « je le sens bien » ou « ça me fait vibrer ». On utilise ces termes lorsque quelque chose nous attire en ayant, sans que l’on en est forcément conscience, les mêmes vibrations que celles émises par notre coeur ou des vibrations plus hautes qui nous réconfortent en même temps qu’elles nous élèvent...  

 

A l’inverse, un taux vibratoire plutôt bas vous rendra plus susceptible d’être malade (les maladies ont des vibrations basses qui correspondront donc à vos fréquences), peu à votre aise, en disharmonie… Telle une antenne radio, vous attirerez à vous toutes ces choses négatives que vous ne souhaitez pas mais que vous émettez. D’ailleurs lorsque l’on regarde autour de soi, une personne « au fond du trou » y reste souvent un certain temps ou semble abonnée à cet endroit (ce n’est pas la faute à « pas de chance »)… Jusqu’au jour où elle entame un réel travail sur elle-même et décide de grimper la pente, soit en fait d’élever son taux vibratoire… Il s’agit là d’un vrai labeur qui n’est jamais acquis mais qui a toujours de jolis joyaux à nous offrir…

 

Voici cinq habitudes que vous pouvez intégrer à votre quotidien pour vous aider à élever votre taux vibratoire:

 

1- Etre créatif. 

L’homme fait partie de la création et est lui-même un créateur. Nous avons naturellement besoin de produire, d’inventer, d’imaginer… Cela développe beaucoup de satisfaction et occupe son temps à bon escient. A vous de trouver l’activité qui vous va bien, que ce soit une activité intellectuelle, manuelle ou artistique.

 

 

 2- Faire le vide.

Il y a différentes façons de faire le vide. La première est de le faire dans sa tête. L’homme moderne est sans arrêt piégé dans le rythme incessant de ses pensées. « Je pense donc je suis » disait Descartes. Rien est moins sûr. Penser signifie souvent être projeté dans le passé ou le futur. Or, ÊTRE signifie vivre le présent. Cet espace ou rien n’est fait et où tout est à faire. Faire le vide revient à essayer de vivre l’instant présent pour ne pas être parasité par les tracas du quotidien, les projets de demain, les différends d’hier…

Vous pouvez également faire le vide autour de vous en entamant un tri et un grand ménage de votre habitation. Ne garder que ce qui vous est utile et vous rend heureux, puis, tout assainir et embellir. On dit souvent que l’aspect intérieur de nos maisons correspond à notre état intérieur.

 

3- Donner le meilleur à son corps physique. 

Il est important de nourrir votre corps, de l’intérieur et de l’extérieur, avec les meilleurs ingrédients. Vous n’avez pas besoin de pesticides, de substances cancérigènes et de composants chimiques ou synthétiques. Y a t-il quelque chose qui vous semble très vivant là-dedans…? Choisissez avec soin vos aliments, vos cosmétiques, votre eau. Donnez à votre corps de quoi  être sain et plein d’énergie, épargnez-lui des souffrances évitables.

 

4- Passer du temps dans la nature ou avec des animaux.

Il est extrêmement ressourçant d’être simplement assis dans l’herbe et d’apprécier le vent qui nous chatouille les joues et le soleil qui nous réchauffe le bout du nez en écoutant les bruits de la nature. Ce bonheur simple ne doit pas être négligé. La nature à l’état brut est le chargeur de nos batteries intérieures. 

 

Les animaux sont également des sources d’énergie bienveillantes. En effet, contrairement à la plupart d’entre nous, ils sont capables d’amour inconditionnel. Ce qui signifie qu’il n’y a pas la place aux critères ou à la vexation dans la façon qu’ils ont d’aimer. Ils aiment, tout simplement. Pour ainsi, leur présence est extrêmement réconfortante. Les chats ont d’ailleurs un des taux vibratoires parmi les plus élevés d’entre toutes les espèces. Cela justifie le pouvoir thérapeutique qu’on leur prête.

Les travaux de Masaru Emoto qui montrent au microscope que l'eau réagit aux vibrations
Les travaux de Masaru Emoto qui montrent au microscope que l'eau réagit aux vibrations

 5- Ecouter de la musique.

Oui, mais seulement celle qui vous fait du bien, pas forcément celle que vous aimez. Il y a parfois une différence. La musique influe beaucoup sur nos vibrations. Certains morceaux peuvent complètement les affaiblir et nous conduire à des comportements qui ne sont pas les nôtres. D’autres, au contraire, auront le même effet qu’une thérapie. De plus, la musique permet d’étouffer,  le temps de quelques minutes, les pollutions sonores de la vie de tous les jours qu’il est difficile d’éviter lorsqu’on mène une vie citadine. 

 

 

Voici à présent 5 facteurs qui peuvent faire baisser votre taux vibratoire:

 

1- Juger.

Pour juger il faut connaitre. Connaître c’est aimer. Qui aime ne juge pas. Il n’y a aucune légitimité à juger quoique ce soit. Il vaut mieux se libérer de ce schéma qui rend prisonnier du mental et qui enserre les coeurs. 

A la place, enseignez-vous la tolérance ou passez votre chemin avec détachement.

 

2- Etre passif et inactif.

Nous ne sommes pas les spectateurs de nos vies, nous en sommes les acteurs. 

Essayez d’imaginer la vie dans votre tête. Imaginez à présent la joie, le succès, l’amour… Vous verrez certainement des bulles, des spirales, de la lumière, DU MOUVEMENT. La vie et les belles choses qui en découlent sont pétillantes.

Gardez l’image de l’eau en mémoire. L’eau est sans cesse en mouvement. Elle tourbillonne, fait des bulles, des éclaboussures, des vagues. Elle est fluide, transparente et trouve toujours à s’échapper, contourner, surmonter. Si toutefois elle se retrouve prise au piège, elle devient nauséabonde, foncée, infestée… Sachant que notre corps est constitué d’eau à 80%, on comprend qu’il n’est pas fait pour stagner. L’activité physique est capitale.

 

3- Se plaindre.

Et si aujourd’hui on essayait une journée sans plainte pour en voir le résultat? Assurément nous allons faire une bonne récolte de sourires et de bonnes nouvelles.

 

4- Être dans le déni.

Si vous pouvez tromper votre entourage ou vous-même, vos vibrations, elles, ne tromperont pas. Soyez clair avec votre état intérieur et osez affronter vos démons. Ils ne s’en iront pas tout seuls. Soyez clair également dans vos intentions avec les autres. Enoncez les choses telles qu’elles sont pour obtenir les réponses ou la réaction souhaitées plutôt que de vous évertuer à faire des  sous-entendus et envoyer des messages codés qui ne vous donneront jamais satisfaction et mettrons l’autre dans la confusion.

 

5- Les ondes négatives.

Eteignez la Wifi et couper le téléphone régulièrement dans la journée. Ces ondes invisibles fatiguent et affectent notre taux vibratoire. C’est le cas également de certaines personnes dont la présence va vous sembler pesante ou  vous mettre peu à votre aise. Ne vous imposez plus leur présence et osez réclamer celle de personnes qui vous font réellement du bien.

 

 

 

Pour conclure, j’emprunte les jolis mots de Charlie Chaplin qui disait à raison qu’une journée sans rire est une journée perdue…

  

26 rue de l'hôtel de ville

77820 Le Châtelet-en-Brie

Rejoignez-moi sur Facebook


Beauté Animée


Les images présentes sur le site ne sont pas libres de droit.

© MllePix Photography

© Camille Buisson