Soins naturels pendant la grossesse

© Guy Blanès
© Guy Blanès

 

C’est souvent lorsqu’une jeune femme s’apprête à être maman qu’elle change ses habitudes et se soucie des produits qu’elle consomme et appose sur sa peau. Bien que les bonnes habitudes et les bons soins ne devraient pas attendre l’arrivée d’une grossesse pour être adoptés, ces nouvelles résolutions ont tout leur sens et toute leur place au sein d’une nouvelle famille qui se construit.

 

Le passage au naturel peut cependant soulever de nombreuses interrogations qui peuvent dissuader certaines de se lancer. La nature comprise et bien utilisée n’est pourtant pas dangereuse… Mais son usage nécessite quelques précautions et un minimum de connaissances ! 

Comment faire les bons choix et se faire confiance? Comment cibler ses besoins réels?

Je vous délivre dans cet article ce que j’ai expérimenté pour mon propre cas en connaissance parfaite de mon corps, ma santé et celle du bébé. Vous pouvez appliquer ces conseils avec discernement et en y engageant votre seule responsabilité personnelle.

 

Que transmet-on à bébé?

 

Gardons en tête le voyage du cosmétique: nos produits agissent en particulier sur l’épiderme mais certains le traverse facilement. Dans les couches inférieures de la peau, on retrouve le réseau sanguin, véritable autoroute du corps qui dessert chacun de nos organes. Ainsi, les cosmétiques se retrouvent en circulation libre dans tout notre corps, d’où l’importance de les choisir avec grande exigence. Le placenta est lui-même alimenté par ce réseau sanguin, et c’est par ce placenta que le futur bébé est nourri tout au long de la grossesse. Ainsi, les substances les plus fines et robustes sont partagées sans difficultés avec son enfant. Pensons-y !

© Mllepix Photography
© Mllepix Photography

Ce qu’il faut absolument éviter

 

- les produits à base de perturbateurs endocriniens, molécules qui copient les hormones (parabens, phtalates, triclosan, phénoxyéthanol, BHT, BHA)

- les produits à base d’alcool (ex: Cetyl alcohol, Stearyl alcohol, Cetearyl alcohol, Lauryl alcohol, Myristyl alcohol.)

- les produits à base de nano-particules et métaux lourds (aluminium, CI77891)

 

Le plus simple? Fabriquer ses propres cosmétiques, avec des ingrédients naturels que l’organisme sait éliminer ou utiliser.

 

Indications tout de même quant aux huiles essentielles: Certaines huiles essentielles peuvent tout à fait être utilisées pendant la grossesse et l’accouchement… Mais si vous n’avez pas les connaissances appropriées dans ce domaine… Alors, oubliez-les ! Elles peuvent être trop puissantes pour bébé en construction.

 

Prévenir les vergetures

 

C’est souvent la grande inquiétude des futures mamans qui partent à la guerre aux vergetures pleines d'incertitudes.

Avant-tout, cherchons à comprendre ce qu’est la vergeture.

Visuellement, elles sont des stries sur la surface de la peau d’abord rouges ou violacées puis blanches lorsqu’elles cicatrisent. Elles apparaissent lorsque la peau est soumise à un étirement important et trop soudain: la peau craque, tout simplement. Pour les prévenir, il faut donc permettre à la peau d’être la plus élastique possible. Pour cela, il faudra la nourrir intensément avec des huiles appropriées. En se massant quotidiennement, on stimulera également l’élasticité de la peau.

© Mllepix Photography
© Mllepix Photography

Un exemple de recette:

 

- 40 % d’huile de macadamia: assouplissante, circulatoire

- 20 % d’huile de germe de blé: régénérante

- 20 % d’huile de rose musquée: assouplissante

- 20% d’huile de pépins de framboise: anti-oxydante, répatrice

 

Bien sûr, ces huiles seront choisies bio et de première pression à froid.

L'application de l'huile peut commencer dès le deuxième trimestre de la grossesse, le plus tôt étant le mieux.

 

Cette huile pourra vous être utile également le jour de l’accouchement et les jours le précédant pour assouplir le périnée et ainsi amoindrir les risques de déchirures ou d’épisiotomie.

 

Si malgré vos précautions des vergetures se sont installées, vous pouvez ajouter à votre huile, une fois l’accouchement passé, des huiles essentielles de ciste ladanifère ou de lavande vraie pour aider à les estomper.

 

En parallèle, dédramatisons la vergeture. Elle est la conséquence du corps qui a su créer et porter la vie, qui s’est transformé pour en porter un autre, elle résume une aventure magnifique et parfois douloureuse. Si vergetures il y a, apprenez à les accepter et les voir comme témoins de votre propre histoire, témoins de votre puissance. Devenir maman c’est accepter que tout change, y compris soi-même. Il me semble important d’accueillir avec bienveillance et curiosité le nouveau corps que l’on a après la grossesse (et parfois, les changements sont moindres ! ).

 

Les bains

 

Ce n’est pas toujours évident de prendre soin de soi lors de la grossesse: entre les nausées du début et la sensation d’encombrement de la fin, le simple fait de s’hydrater la peau ou de s’occuper de ses cheveux peut paraître contraignant ou difficile.

La solution? Un bain avec de l’huile de coco et du sel.

Vous en ressortirez avec une peau nourrie et veloutée et la sensation d’être purifiée et détendue.

 

© Mllepix Photography
© Mllepix Photography

L’huile de coco est extrêment nourrissante pour la peau et les cheveux et laisse un parfum très agréable.

Le sel est connu pour ses capacités à absorber les impuretés physiques ou énergétiques. 

 

On peut même mélanger le sel et l’huile dans sa main, se faire un gommage et laisser les ingrédients se dissoudre dans l’eau du bain ensuite.

 

Profitez-en, car d'ici peu vos occasions de prendre un bon bain chaud pourraient bien se trouver amoindries ;) 

 

Les dents

 

Pendant la grossesse, les gencives sont plus fragiles et demandent parfois plus de soin que d’habitude.

On peut se faire un dentifrice ou bain de bouche avec les ingrédients suivants:

 

- 1 cuillère à soupe d’huile de coco: nourrissante, réparatrice et anti-bactérienne, elle laissera un film protecteur sur les gencives et assainira la bouche

- 1 cuillère à café de charbon végétal activé: obtenu à partir de la coco également, il blanchit les dents en étant bien moins abrasif que le bicarbonate de soude qui pourrait être beaucoup trop puissant en cette période.

- quelques gouttes d’huile essentielle de tea tree (aucune contre-indications) pour lutter contre les bactéries et assainir l’haleine.

 

Et après…?

 

Une fois bébé arrivé, ce n’est pas une raison pour s’oublier.

Au contraire, le corps a plus que jamais besoin qu’on le pouponne car il n’est plus aidé par les hormones de grossesse.

Encore une fois, il y a toujours une option naturelle pour lutter contre ses petits maux physiques ou esthétiques. Lanoline, huile raffermissante, shampooing anti-chute, crème hydratante bonne mine… Pensez à la cosmétique naturelle après la naissance également ! Autant pour vous que pour bébé d'ailleurs !

 

Je termine avec une jolie citation d'Osho:

"Regardez une femme, une femme sur le point de devenir mère: elle devient plus belle, car pendant qu’elle attend elle s’épanouit. Elle atteint une autre sorte de grâce, une aura l’entoure, car à présent elle est a son sommet: la nature a fait en sorte que la fonction de base de son corps s’accomplisse. Maintenant elle est en bourgeon, et bientôt elle fleurira…"

 

Je souhaite un beau bébé à toutes les fabuleuses futures mamans qui m'ont lue !

 

Camille

25 rue de l'hôtel de ville

77820 Le Châtelet-en-Brie

Rejoignez-moi sur Facebook


Beauté Animée


Les images présentes sur le site ne sont pas libres de droit.

© MllePix Photography

© Camille Buisson